04.11.2013 à 20h00
Théâtre National du Luxembourg (TNL), 194, route de Longwy, Luxembourg

Faust 2.0 – Entre Est et Ouest

Une discussion critique et interculturelle sur l'Europe actuelle
Faust 2.0 – Entre Est et Ouest

.

Faust 2.0

Lundi 4 novembre 2013

Répétition générale publique à 18h00
Discussion avec le public à 20h00

.

Dans Faust 2.0, Faust incarnera un personnage individualiste et mondialiste dans une Europe contemporaine. La scène y sera un champ d’expérimentation interculturel et transculturel sur les évolutions artistiques entre l’Est et l’Ouest. Les acteurs viennent de Bulgarie, de Roumanie, du Luxembourg et de Suisse. Le metteur en scène vient d’Allemagne et l’auteur de cette pièce est allemand, d’origine serbo-croate.

A la fin de la répétition générale de Faust 2.0, les spécialistes du théâtre du Luxembourg, d’Allemagne, de Roumanie et de France vont pouvoir discuter des problématiques soulevées par la pièce Faust 2.0, à savoir, l’impact de la réflexion de Faust sur le présent et l’avenir de l’Europe, le théâtre et l’interculturalité, et puis les différences et les similitudes entre l’Est et l’Ouest.

Comment distingue-t-on les traditions esthétiques, du jeu de l’acteur et de la dramaturgie et comment peut-on les utiliser pour bâtir un avenir commun ? Est-ce que le mélange des langues dans Faust 2.0 représente une possibilité d’enrichir les différentes cultures artistiques ? Ou est-ce que ce mélange interculturel, duquel découle la simplification et l’uniformisation des cultures, est un signe annonciateur d’une globalisation de la culture ?

Avec :

Charles Tordjman, Festival Passages (France)

Bernhard Eusterschulte, metteur en scène Faust 2.0, TART Produktion (Allemagne)

Andreas Wagner, dramaturge, TNL (Luxembourg)

Anna Neamtu, directrice du département allemand au théâtre national Radu Stanca à Sibiu (Roumanie)

Sznezhina Petrova, comédienne et maître de conférence sur le jeu de l’acteur à la Neuen Bulgarischen Universität (Bulgarie)

Dieter Heimböckel, Professeur de littérature et d’interculturalité, Université de Luxembourg

Myriam Prongué, directrice, Schlachthaus Theater Bern (Suisse)

Maike Lex, directrice, Schlachthaus Theater Bern (Suisse)

Pour plus d’informations sur la pièce:  www.tnl.lu

 

Revue de Presse

31.10.2013 – Le Quotidien

07.11.2013 – Tageblatt

07.11.2013 – Le Jeudi

Organisé par l’Institut Pierre Werner, l’Université du Luxembourg et le Théâtre National du Luxembourg

 

deutsch - contact - mentions légales