Deborah De Robertis

Deborah De Robertis

Née en 1984 au Luxembourg, Deborah De Robertis est une artiste performeuse et vidéaste. Ses performances consistent à repenser des figures féminines faisant partie de notre imaginaire collectif. Elle réinterprète des œuvres majeures de l’histoire de l’art, notamment, afin de constituer une recherche sur le point de vue du modèle féminin. Diplômée à l’École de recherche graphique de Bruxelles, elle est désignée en 2013 par le ministère luxembourgeois de la Culture pour une résidence d’artiste en France. Depuis, elle travaille entre Paris, Bruxelles et Luxembourg.

En 2014, elle a exposé son sexe sous L’Origine du monde de Gustave Courbet au Musée d’Orsay, qui a porté plainte pour exhibition sexuelle. L’artiste dénoncera une censure de ce qu’elle définit comme le «point de vue du modèle nu féminin» ou «l’œil du sexe». Cette recherche conceptuelle porte sur ce regard non pas dirigé sur la nudité mais exprimé par le nue féminin, une position que la Philosophe Geneviève Fraisse décrit aujourd’hui plus largement comme le «Corps qui regarde» du point de vue historique.

Plus précisément, le travail de De Robertis part du Constat du  «point de vue» inexistant de «l’origine du monde»: en ouvrant son sexe, elle dit « c’est le sexe qui regarde».

deutsch - contact - mentions légales