du 30.03.2010 au 18.04.2010
Abbaye de Neumünster, Cloître, 28 rue Münster 2160 Luxembourg

Chroniques partagées ou sur les traces de l’ex-empire colonial français

Dans le cadre de Regards partagés - L'Europe et ses migrants
Chroniques partagées ou sur les traces de l’ex-empire colonial français

.

Chroniques partagées ou sur les traces de l’ex-empire colonial français

.

Du lundi, 30.03.2010 au Dimanche, 18.04.2010

.

Abbaye de Neumünster, Cloître

Une exposition de Surface sensible | Entrée libre

.

.

.

Depuis longtemps notre société occidentale a choisi de fermer les yeux sur son passé colonial. Aujourd’hui, près de cinquante ans après, il est temps de se pencher, avec recul et objectivité, sur cette période. 
Il ne s’agit en aucun cas de faire un travail d’historien mais d’avoir une approche artistique sensible permettant la réflexion et l’échange des cultures. 
Il semble d’actualité de s’intéresser aux traces des mémoires partagées des anciennes colonies françaises. Travailler sur l’ensemble de ces ex-colonies est bien sûr irréalisable. Les recherches ont donc été concentrées en Afrique de l’Ouest (Frédéric Cornu), au Maghreb (Aziz Chouaki et Eric Didym), en Asie du Sud-Est (Françoise Saur) et à Madagascar (Daniel Denise) et ailleurs…
L’un des buts de cette démarche est de faire mémoire, ou du moins, de participer à ce gigantesque et souterrain travail de maillage, qu’opère la mémoire collective pour libérer un peu les esprits de toutes sortes de préjugés.

Artistes de l’exposition : Aziz Chouaki, Eric Didym, Frédéric Cornu, Daniel Denise, Françoise Saur.

Eric Didym, photographe indépendant né en 1960 à Nancy, vit et travaille à Malzéville en Lorraine. C’est à l’occasion de voyages à travers le monde qu’il ressent le besoin de photographier et de parfaire ses connaissances sur ce médium. Depuis 1999, il poursuit son travail lors de plusieurs résidences, ce qui l’amène à réaliser des projets de création photographique dans différents lieux avec une volonté d’ouverture vers d’autres artistes. C’est ainsi qu’en 2003 il fait la connaissance de l’écrivain Aziz Chouaki à Bar-le-Duc. Avant d’être invité par l’association Surface Sensible à contribuer au projet Chroniques partagées, il avait déjà coopéré avec elle lors de résidences en Pologne en 2004 (Zakopane, Cracovie) et pendant Luxembourg et Grande Région, Capitale européenne de la Culture 2007.

Né en Algérie, Aziz Chouaki réside en France depuis 1991. Dramaturge, romancier et musicien, il s’est fait connaître en France grâce à son texte Les Oranges, monté de nombreuses fois à ce jour. Son écriture se caractérise par une érudition classique et quelque chose de très oral, très urbain. Dans ses romans et ses pièces, Aziz Chouaki se distingue par son point de vue sur l’état du monde très cynique sur le fond. Il cisèle la forme, travaillant le vivant, traquant l’humour au coeur même du drame. Ses pièces de théâtre sont fréquemment jouées en France.

Françoise Saur, née en 1949 à Alger, a fait des études de photographie à Paris et à Essen, en Allemagne. C’est à plusieurs reprises qu’elle retourne dans son pays natal pour y réaliser des projets, dont Femmes du Gourara à partir de 2000 et Petits contes 
algériens en 2004. Avec l’aide de l’association Surface Sensible, elle réside au Laos à l’automne 2008. Ses photographies se trouvent entre autres lieux dans les collections de la Bibliothèque Nationale à Paris, de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration à Paris et de la 
Fondation Nationale de la Photographie à Lyon. Elle vit à Wintzenheim en Alsace.

Né en 1955 à Nancy, l’artiste-plasticien Daniel Denise vit et travaille à Nancy en Lorraine où il a réalisé un grand nombre d’expositions personnelles et collectives. C’est en 1999 que naît son projet La terre du Monde, un échantillon de terres provenant du monde entier. Il s’agit d’une tentative poétique de retrouver une terre d’origine dont la première présentation a eu lieu pendant l’exposition Stanislas Urbi et Orbi finalisée en 2005. S’articulant autour de la Place Stanislas à Nancy, ce projet a montré aux Nancéiens leur appartenance à la cité. Egalement en rapport avec sa ville d’origine, le projet Portrait d’une ville, installation d’un studio photographique, a engendré plus de 1600 photos et portraits de Nancéiens et Nancéiennes.

Frédéric Cornu est né en 1959. Le photographe vit et travaille à Lille. A partir de 1989, il a réalisé un grand nombre d’expositions personnelles montrées notamment en France, dont les séries récentes Boîtes, Anti-Stars ou Balnéaires. Il a également participé à des expositions collectives aux quatre coins du monde. C’est son dernier travail L’Express Dakar – Bamako qui fait partie de l’exposition Chroniques partagées proposée par l’association Surface Sensible. L’œuvre de Cornu se trouve entre autres lieux dans les collections du Fonds National d’Art Contemporain à Paris, du Forum de l’Image à Toulouse et du Musée de l’Elysée à Lausanne.

.

Organisé par l’IPW en collaboration avec Surface sensible et le CCRN

.

deutsch - contact - mentions légales