23.05.2017 à 19h00
Abbaye de Neumünster, 28, rue Münster, Luxembourg-Grund

Milo Rau: Le théâtre et le réalisme global

Milo Rau: Le théâtre et le réalisme global

Milo Rau

Le théâtre et le réalisme global

Conférence et entretien

Mardi 23 mai 2017
19h00

Abbaye de Neumünster

En allemand avec traduction simultanée

10€ | 5€ | 1,50€ (Kulturpass)

Tickets: www.neimenster.lu / +352 26 20 52-444

 

Depuis désormais 15 ans, le régisseur et auteur suisse Milo Rau nous tient en haleine avec ses pièces de théâtre comme « Hate Radio », « La Déclaration de Breivik » et « Les Procès de Moscou » – pièces de théâtre qui ont été représentées dans plus de 30 pays. Qualifié « d’artiste le plus intéressant d’Europe » (De Standaard) Milo Rau va présenter son travail sur invitation de l’IPW et en discuter après la conférence avec la spécialiste des études théâtrales Elisabeth Tropper (Université du Luxembourg) et le public. Il va préciser son intention de mettre en scène un réalisme global, à savoir « de véritablement intervenir dans le mécanisme du monde, dans le mécanisme de l’histoire. Malgré la foutue ambigüité de chaque position. »

Milo Rau, né à Berne en 1977, a fait des études de sociologie, de langues et de littérature allemandes et romanes à Paris, Zurich et Berlin. Au cours de ses études, il est notamment l’élève de Tzvetan Todorov et Pierre Bourdieu. En 1997, il entreprend ses premiers voyages (entre autres à Chiapas, Cuba) pour réaliser des reportages. Depuis l’an 2000, il travaille en tant que chroniqueur pour le « Neue Zürcher Zeitung ». À partir de 2002, Milo Rau travaille en tant qu’auteur et metteur en scène à travers le monde entier. Afin de produire et de diffuser son œuvre artistique, il fonde en 2007 l’IIPM – l’International Institute of Political Murder, qu’il dirige depuis lors.

Ses mises en scènes et ses films (entre autres « Les Derniers Jours des Ceausescu », « Hate Radio », « City of Change », « La Déclaration de Breivik », « Les Procès de Moscou », « The Civil Wars », « The Dark Ages », « Le Tribunal sur le Congo », « Compassion. L’histoire de la mitraillette », « Five Easy Pieces », « Empire », « Les 120 Jours de Sodome ») ont été représentées dans plus de 30 pays. Par ailleurs, ils ont été invités aux festivals nationaux et internationaux les plus importants, comme les Berliner Theatertreffen, le Festival d’Avignon, les Wiener Festwochen, le Festival TransAmériques, le Kunstenfestivaldesarts de Bruxelles et la Biennale Teatro di Venezia. En parallèle de son métier d’artiste, Milo Rau est maître de conférence auprès d’universités et d’écoles d’art, en mise en scène, en théorie de la culture et en sculpture sociale.

Milo Rau a eu l’honneur de se voir attribuer de nombreux prix pour son travail d’auteur et de metteur en scène. On peut nommer le prix du théâtre suisse en 2014, le Hörspielpreis der Kriegsblinden (prix de la meilleure pièce radiophonique pour « Hate Radio »), le Prix particulier du Festival du film allemand (pour « Les Procès de Moscou ») et le Prix du Jury du festival Politik im Freien Theater (La politique dans la scène théâtrale indépendante pour « The Civil Wars »). En outre, « The Civil Wars », en tant que première pièce étrangère, a été élue au rang des « meilleures pièces des Pays-Bas et de la Flandre 2014/15 ». En novembre 2015, Milo Rau a reçu le premier prix jamais décerné du Konstanzer Konzilspreis et le Prix de la rencontre et du dialogue européen. En 2016, il est le plus jeune artiste à recevoir le Prix de l’Institut International de Théâtre (ITI) ainsi qu’un prix spécial du Prix littéraire de Berne. En 2017 il a reçu le Prix de 3sat (pour « Five Easy Pieces ») dans le cadre du « Berliner Theatertreffen ».

L’essai politique de Rau « Que faire ? Critique de la raison postmoderne » était un bestseller et a été élu « livre politique de l’année 2013 » par le quotidien allemand « taz ». « Le Soir » a qualifié Milo Rau d’un des « esprits les plus libres et les plus courageux de notre époque ». Quant à la chaîne arte.tv, elle le nomme le « Bertolt Brecht de notre époque ».

Pour l’année 2017, Rau est professeur invité pour la dramaturgie à l’Université du pays de la Sarre à Sarrebruck.

Elisabeth Tropper, née en 1984 à Graz (Autriche), est spécialiste du théâtre et de la littérature ainsi que dramaturge. Elle a travaillé entre autres pour le Schauspielhaus de Graz, le Staatstheater de Kassel et le Hebbel am Ufer de Berlin. Depuis octobre 2014, Tropper réalise sa thèse de doctorat sur les infractions et afflictions de l’Europe dans le théâtre contemporain aux universités du Luxembourg et de Trèves. Elle est collaboratrice du projet de recherche « procès de l’internationalisation dans le théâtre contemporain ». Tropper est coéditrice du recueil « Vorstellung Europa – Performing Europe. Interdisziplinäre Perspektiven auf Europa im Theater der Gegenwart » qui paraîtra en 2017. Outre son travail universitaire, elle poursuit son travail en tant que dramaturge – en 2016 pour la Biennale de Munich.

Des impressions de la soirée avec Milo Rau (trouvez la vidéo intégrale dans la médiathèque):


Article du Tageblatt du 26 mai 2017 sur la manifestation de l’IPW avec Milo Rau


Revue de presse

« Milo Rau est l’un des critiques les plus impitoyables et les plus fins de notre temps : un visionnaire. » Jean Ziegler

« Le metteur en scène le plus controversé de sa génération. » De Morgen

« ’The Civil Wars’ créé au Kunstenfestivaldesarts 2014, est magnifique. On en sort profondément touché par ce que racontent les quatre comédiens, et l’esprit bouillonnant de réflexions sur nos sociétés sans plus de modèles ni de pères. » La Libre Belgique


ZDF-Aspekte: Milo Rau et le Tribunal sur le Congo

Trailer de « Empire »

 

Organisé par l’Institut Pierre Werner

En coopération avec la Poetikdozentur für Dramatik der Universität des Saarlandes et le soutien de neimënster

 

© de la photo sur la page d’accueil: Daniel Seiffert

 

deutsch - contact - mentions légales