11.07.2013 à 18h30
Cité Bibliothèque, Auditorium Cité, 3 rue Genistre, Luxembourg

Katja Lange-Müller – Lecture « Böse Schafe » et entretien

Organisé par l’Institut Pierre Werner en coopération avec la Cité Bibliothèque
Katja Lange-Müller – Lecture « Böse Schafe » et entretien

.

Katja Lange-Müller

 Lecture « Böse Schafe »

et entretien avec Janina Strötgen

jeudi 11 juillet 2013
18h30

L’écrivaine berlinoise à succès Katja Lange-Müller a lu des extraits de son nouveau roman Böse Schafe. Ses textes se caractérisent par de subtiles jeux de mots et une profonde empathie pour les gens. Ses histoires s’intéressent souvent à des marginaux de la société dont elle raconte le destin avec tendresse et parfois avec une désinvolture intrigante. Katja Lange-Müller décrit ses livres comme des « histoires qui ne sont pas charmantes et encore moins de bon ton ». Ses outils préférés sont, en marge de son ironie, l’amour du détail et sa capacité à déployer son verbe dans un espace des plus réduits.

Elle s’est entendue, à l’issue de la lecture, avec la journaliste du Tageblatt, Janina Strötgen.


 

Böse Schafe (KiWi, 2007)

Berlin-Ouest, 1987.  Soja a fui la RDA. Devenue fleuriste, elle rencontre Harry, grand, libre, déterminé mais qui cache un passé sombre. Une rencontre qui va changer sa vie.

Il ne reste plus qu’un cahier d’écolier où Harry a noté exactement quatre-vingt-neuf phrases non datées. Il y exprime les tourments de sa vie. Il y parle de beaucoup de sujets, sauf d’un, Soja. Des années plus tard, elle entreprend de raconter leur histoire, afin de combler le vide que Harry a laissé en la quittant. Elle se souvient de cet homme qui l’impressionnait par sa force de caractère, qui l’a séduite par un seul baiser et qu’elle a dû gagner au prix de multiples efforts. Bien que très discret, Harry révèle quelques épisodes de sa vie : condamné à dix ans de prison après un braquage de banque, il est libéré avec sursis mais il risque d’être emprisonné de nouveau s’il ne reprend pas sa thérapie contre la drogue. Soja lui organise une nouvelle thérapie et demande de l’aide à ses amis, mais elle ignore que Harry lui a tu de nombreux autres éléments de sa vie. La vérité finit cependant par sortir de l’ombre…

Katja Lange-Müller noue et dénoue dans ce roman les moments de bonheur et de drame dans le cadre toujours fascinant du Berlin ankylosé et mélancolique d’avant la chute du Mur.

 

Katja Lange-Müller a propos de son livre Böse Schafe (en allemand):

 

.

« Plus encore que les personnages imaginés par Katja Lange-Müller (…), cette manière de raconter est incroyablement attachante. » (Claire Devarrieux, Libération)

 

« Le récit bouleversant de deux amants aussi déchirés que leur ville, sur fond de guerre (froide) entre peur et amour.” (Le nouvel Observateur)

 

Organisé par l’Institut Pierre Werner en coopération avec la Cité Bibliothèque et avec le soutien du Cercle Cité et de l’Université de la Sarre

 

 

deutsch - contact - mentions légales