colpach

L’Esprit de Colpach

 

Colpach est un village luxembourgeois, proche de la frontière belge, où se trouvait la résidence d’Emile et Aline Mayrisch. Ils en ont fait  un centre de rencontres et de rayonnement européen. Ce nom est devenu un symbole du rapprochement entre les peuples d’Europe et plus particulièrement de France et d’Allemagne.

 

Château de Colpach

 

 

Emile Mayrisch

 

Emile Mayrisch (1862-1928) était un industriel et homme d’affaires luxembourgeois, président du géant national de l’acier ARBED. A l’initiative de l’Entente Internationale de l’Acier (1930), ancêtre de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier), il en fut le premier président.En 1926, il fonde à Luxembourg, avec son gendre, Pierre Viénot, le Centre franco-allemand d’information et de documentation pour promouvoir l’idée des « Etats-Unis d’Europe » en matière économique.

 

Aline Mayrisch - de Saint-Hubert

 

A l’initiative de son épouse, Aline de Saint-Hubert, (1874-1947) femme de lettres et philanthrope, les Mayrisch organisent dans leur résidence de Colpach, des rencontres intellectuelles, politiques et artistiques de personnalités venant de France, d’Allemagne et d’autres pays européens. Ils souhaitent ainsi promouvoir une communauté de culture européenne. Parmi les invités, on compte Marie Delcourt, André Gide, Jacques Rivière, Paul Claudel, Jean Schlumberger, Walter Rathenau, Karl Jaspers, Ernst Robert Curtius, Richard Coudenhove-Kalergi et bien d’autres.

 

 

  • Maria van Rysselberghe, "La Petite Dame" et André Gide

 

 

Jean Schlumberger dans la bibliothèque du château de Colpach

 

Le journaliste et humaniste Paul Desjardins, hôte régulier des Mayrisch, décrit, à juste titre, ce lieu de rencontre comme un « petit noyau de la future Europe ».

Pendant les années d’incertitudes de l’entre deux guerres, les époux Mayrisch sont allés à contre courant des idéologies nationalistes et totalitaires ambiantes. Ils ont  utilisé la position de carrefour du Grand Duché de Luxembourg pour promouvoir le rapprochement des peuples d’Europe tant sur le plan politique qu’économique et culturel.

L’esprit de Colpach, hérité d’Aline et d’Emile Mayrisch, est encore aujourd’hui au cœur de l’identité nationale luxembourgeoise. C’est dans sa continuité et son respect qu’a été fondé, par la France, l’Allemagne et le Luxembourg, l’Institut Pierre Werner.

 

Galerie de photos

 

 

deutsch - contact - mentions légales