28.06.2021 à 19h00
Abbaye de Neumünster, 28, rue Münster, Luxembourg-Grund

Mareike Fallwickl – « Das Licht ist hier viel heller » – Lecture et entretien

Mareike Fallwickl – « Das Licht ist hier viel heller » – Lecture et entretien

Mareike Fallwickl – « Das Licht ist hier viel heller »

Lecture et entretien

Modération: Valerija Berdi

Lundi, 28 juin
19h00

Abbaye Neumünster

En allemand

Entrée libre

Prière de réserver par mail : billetterie@neimenster.lu

ou par téléphone : +352  26 20 52 444

Le port du masque est obligatoire pendant toute la durée de l’événement.

 

Mareike Fallwickl présente son roman « Das Licht ist hier viel heller » à l’Institut Pierre Werner. Intelligente, pleine d’humour et d’une grande empathie, Mareike Fallwickl écrit sur le succès et l’échec de l’amour, l’amitié et la famille, les mondes illusoires numériques et analogiques, l’abus de pouvoir, l’autodétermination féminine – et déclenche un maelström qui captive jusqu’à la fin.

Valerija Berdi est rédactrice et animatrice sur radio 100,7 et principale responsable du secteur littéraire.

 

« Das Licht ist hier viel heller »

Maximilien Wenger était l’un des plus grands, un auteur de best-sellers, un homme d’action. Maintenant, il est confronté à un désastre : Plus personne ne veut lire ses romans, et sa femme l’a abandonné pour un entraîneur de fitness. Dans un petit appartement non loin de Salzbourg, il se cache du monde. Zoey, la fille de Wenger, âgée de dix-huit ans, planifie son avenir selon ses propres idées. Elle se rend vite compte qu’elle atteint ses limites – et que grandir n’est pas sans douleur. Puis Wenger reçoit des lettres. Bien qu’elles soient adressées à son ancien locataire, il les ouvre et elles le frappent d’un coup : elles sont brutales et tendres, déchirantes et inspirantes. Qui est le mystérieux étranger qui parle de bonheur éphémère, de blessures et d’espoirs déçus ? Ce que Wenger ne sait pas, c’est que Zoey lit aussi secrètement les lettres. Elle a vécu quelque chose qui se reflète dans ces mots de colère. Le père et la fille sont amenés à un carrefour où quelque chose d’ancien prend fin et quelque chose de nouveau commence.

 

Organisé par l’Institut Pierre Werner et l’ambassade d’Autriche au Luxembourg

Soutien: neimënster

deutsch - contact - mentions légales