20.05.2019 à 19h
Abbaye de Neumünster, 28, rue Münster, Luxembourg-Grund

Marché de la Poésie

Marché de la Poésie

Marché de la Poésie

Tonnus Oosterhoff (NL), Jean Portante (L), Eric Sarner (F) & Lioba Happel (D)

Lundi 20 mai 2019
19h00

Abbaye de Neumünster

En français, allemand et néerlandais

10 € | 5 € | 1,50 € (Kulturpass)

Tickets ici

+352 26 20 52-444

 

Pour sa 37e année, le Marché de la Poésie qui se tient tous les ans, au mois de juin, Place Saint-Sulpice à Paris, fait pour la première fois une escale au Luxembourg. Le Marché de la Poésie est devenu au fil des années la plus importante manifestation de poésie de France, accueillant par milliers poètes, éditeurs et lecteurs. La périphérie, à Luxembourg, accueillera quatre poètes venus de quatre pays, l’Allemagne, la France, le Luxembourg, ainsi que les Pays-Bas qui sont l’invité d’honneur de l’édition 2019. Une petite Babel de langues pour une grande soirée de poésie.

 

Tonnus Oosterhoff est un poète, prosateur et essayiste néerlandais né en 1954 à Leiden. Il a étudié la littérature néerlandaise et la psychologie à l’Université de Groningen et à l’Université Libre d’Amsterdam. En 2002, il publie le recueil de poèmes Wij zagen ons in een kleine groep veranderen, où certains poèmes ont de long bas de page, d’autres sont précédés de deux pages de notes ou contiennent des commentaires écrits à la main. Pionner de la poésie digitale, Tonnus Oosterhoff est à la tête d’un corpus de poèmes en ligne, Bewegende Gedichten, qui visualisent le rythme hésitant du langage parlé ou utilisent des enregistrements (chants d’oiseaux), films d’archives et empreinte d’écriture manuscrite comme base poétique. Il reçoit en 2012 le Prix P.C. Hooft pour son oeuvre.

Jean Portante est né en 1950 à Differdange (Luxembourg), de parents italiens. Il vit à Paris. Son œuvre, riche d’une quarantaine de livres – poésie, romans, essais, pièces de théâtre – est largement traduite. En France, il est membre de l’Académie Mallarmé. En 2003, il a reçu le Grand Prix d’automne de la Société des gens de lettres pour l’ensemble de son œuvre ainsi que le Prix Mallarmé pour son livre L’étrange langue. Dix ans plus tôt, son roman Mrs Haroy ou la mémoire de la baleine lui avait valu le Prix Servais au Luxembourg. Prix qui lui a été attribué une deuxième fois, en 2016, pour son roman L’architecture des temps instables. En 2011, il a été couronné du Prix national Batty Weber au Luxembourg, pour l’ensemble de son œuvre. Bien d’autres prix littéraires lui ont été attribués, et parmi eux le Prix Alain Bosquet pour sa traduction de L’amant mondial de Juan Gelman en 2013, ou encore le Prix international de la Francophonie Benjamin Fondane, ainsi que le Prix européen Pétrarque.

Eric Sarner est écrivain, plasticien et journaliste français. Né à Alger en 1943, il vit aujourd’hui entre Berlin, Paris et Montevideo. Auteur de nombreux ouvrages et de recueils de poèmes, Eric Sarner a aussi réalisé une vingtaine de documentaires dans les domaines de la culture, du jazz et du voyage. Il a reçu le Prix Max Jacob pour son recueil Cœur chronique en 2014.

Lioba Happel est une écrivaine allemande après avoir fait des études en pédagogie sociale, en littérature allemande et espagnole. En 1987, elle reçoit le Hungertuch-Preis pour la meilleure première publication d’un recueil de poésie de l’année, en 1989 le Leonce-und-Lena-Förderpreis et le Friedrich-Hölderlin-Förderpreis de la ville de Bad Homburg puis le prix du Cercle culturel de l’économie allemande en 1996.

 

Organisé par l’Institut Pierre Werner en coopération avec le Marché de la Poésie

Avec le soutien de neimënster

deutsch - contact - mentions légales