09.06.2010

L’Italie vue de l’étranger par la presse

L’Italie vue de l’étranger par la presse

L’Italie vue de l’étranger par la presse

Mercredi 9 juin 2010
18h30
Libreria & caffetteria Altrimenti
(15, avenue de la Faïencerie, Luxembourg-Limpertsberg)
Entrée libre
En français et italien avec traduction simultanée

 

L’Italie et les Italiens font à la fois l’objet de critiques et de louanges.

Ce sont entre autres les journalistes étrangers, envoyés en Italie ou appelés à relayer des événements italiens rapportés par la presse italienne, qui sont à l’origine de l’image de l’Italie et de son peuple renvoyée aux étrangers car ils se retrouvent en première ligne dans ce travail de communication.

A partir de leurs expériences et de leurs différents parcours culturels, Marisa Fenoglio, Maria Luisa Caldognetto, Mario Hirsch et Walter G. Pozzi, répondront aux questions suivantes puis engageront un débat avec le public.

• Les différences culturelles entre les pays ont-elles une influence sur l’image que la presse étrangère donne de l’Italie?
• La structure de propriété de la presse italienne a-t-elle une influence sur cette image?
• Le problème de l’identité nationale a-t-il une influence sur cette même l’image ?
• L’image de l’Italie à l’étranger est-elle influencée par la situation culturelle, politique et sociale que connait actuellement le pays ?
• Concernant les stéréotypes sur l’Italie et les Italiens, quelle est la part de « fiction » et quelle est la part de realité ?

 

FLYER

 

Commentaire :

« J’ai beaucoup apprécié votre intervention. Je voulais vous remercier pour la note de positivité que vous avez mise dans votre discours. Vous avez apporté un point de vue assez différent et assez rafraichissant qui m’a redonné un peu d’espoir pour le futur… Nous, les Italiens, nous avons tendance à trop noircir le tableau. Nous sommes trop impliqués et trop révolté par rapport à ce qui se passe en Italie et nous ne cessons de penser que dans les autres pays tout se passe toujours beaucoup mieux que chez nous. Or ce n’est pas toujours le cas. Depuis que je vis à l’étranger j’ai pu constater, comme vous l’avez dit l’autre soir, que les observateurs étrangers regardent avec un vif intérêt à ce qui se passe en Italie puisque un jour cela se passera très probablement chez eux aussi (toutes proportions gardées, évidemment !). » (Mariagrazia Bevilacqua)

 

Organisé par Altrimenti

 

deutsch - contact - mentions légales