17.09.2011 à 11.00

Mudam (3, Park Dräi Eechelen, Luxembourg-Kirchberg)

L’IPW rencontre Leni Hoffmann

Organisé par l'IPW en collaboration avec l’exposition Plateaux des Fonds d’Urbanisation et d’Aménagement du Plateau du Kirchberg et le MUDAM

L’IPW rencontre Leni Hoffmann

Alex Reding, directeur de la Galerie Nosbaum&Reding, a présenté la plasticienne Leni Hoffmann et introduit son œuvre faisant partie de l’exposition « Plateaux » et Katia Baudin, directrice adjointe du Musée Ludwig de Cologne, a discuté avec elle de l’art dans l’espace public.

Une visite guidée – pendant laquelle l’artiste a répondu aux questions du public – de son travail in situ dans le cadre de l’exposition « Plateaux » a été ensuite proposée.

Leni Hoffmann est née en 1962 à Bad Pyrmont et vit actuellement à Düsseldorf. De 1982 à 1987, elle a été l’élève de Georg Karl Pfahler à l’Ecole des Beaux-Arts de Nuremberg. En tant que professeure invitée, Leni Hoffmann a enseigné à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon en 1996, à l’Ecole des Beaux-Arts de Nuremberg en 1997, à la Städelschule de Francfort de 1998 à 2000 et à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Karlsruhe en 2001 et 2002. Après Karlsruhe, l’artiste est promue professeure ordinaire. En 2007, elle reçoit le prix Gabriele Münter. Le jury a justifié son choix de la manière suivante :

« Le travail de Leni Hoffmann se base sur la couleur sans être de la peinture. A l’aide de matériaux fabriqués industriellement, notamment de la pâte à modeler, l’artiste travaille sur des éléments architecturaux de grande surface. Les surfaces de couleur très structurées et exécutées à la main changent l’appréciation. Ainsi, des murs, des fenêtres et d’autres éléments annexes font figure d’images.

Dans ses projets monumentaux, l’artiste relie l’intérieur à l’extérieur, la surface à l’espace par diverses techniques. La participation du public au processus de création rajoute encore de la complexité. L’artiste a su convaincre le jury par sa détermination, la cohérence et le caractère innovateur de son concept artistique. »

Leni Hoffmann a participé à l’exposition « Plateaux » qui a eu lieu du 16 septembre au 12 novembre 2011 au Quartier du Parc à Luxembourg-Kirchberg à l’occasion du cinquantième anniversaire du Fonds d’Urbanisation et d’Aménagement du Plateau du Kirchberg.

Katia Baudin, née en 1967 à Neuilly-sur-Seine, occupe actuellement le poste de directrice adjointe au Musée Ludwig de Cologne. Son parcours professionnel se caractérise pendant et après ses études de gestion à l’Université Hofstra à New York et d’histoire de l’art à l’université Paris-Sorbonne, par des activités interdisciplinaires et transnationales. Au cours des dernières années, Baudin fut chargée de la direction de diverses institutions spécialisées dans l’art et le design contemporain. Durant ses engagements en tant que directrice du Frac Nord-Pas de Calais à Dunkerque de 1997 à 2004 elle se chargea de l’acquisition de nombreuses œuvres d’artistes renommés. Parmi celles-ci, compte une installation de Leni Hoffmann, avec qui elle approfondit la coopération jusqu’à aujourd’hui.

De 2004 à 2007, Baudin occupa la fonction de directrice à l’Ecole supérieure des arts décoratifs à Strasbourg. De plus elle s’engagea de 2003 à 2005 en tant que membre de la commission d’acquisitions du Fonds national d’art contemporain à Paris.

Depuis 2008 elle est chargée de la direction ajointe du Musée Ludwig de Cologne. A titre de curatrice elle organisa entre autre l’exposition RGB (26.09.09-28.03.10) de Leni Hoffmann et édita également un catalogue dans le cadre de cet événement. En 2010 elle agit comme curatrice de la Triennale européenne à Murska Sobota en Slovénie.

L’exposition de Leni Hoffmann au Museum Ludwig

Compte rendu

 

deutsch - contact - mentions légales