11.06.2013 à 18h30
Cercle Cité, 3, rue Genistre, 1623 Luxembourg

Libéralisations et privatisations dans l’UE – Table ronde

Libéralisations et privatisations dans l’UE – Table ronde

 

Libéralisations et privatisations dans l’UE: Profitent-elles aux citoyens et à la collectivité?

Table ronde

Mardi 11 juin 2013
18h30 .

.

Libéralisation  et privatisation des monopoles d’Etat : services postaux, réseaux de téléphonie, transports ferroviaires et transports publics, approvisionnement en gaz et en électricité, afin que la mise en concurrence engendre le progrès technique, l’innovation dans les anciennes entreprises publiques, mais aussi des prix plus bas qui bénéficieraient aux consommateurs. Promotion des systèmes de pension basés sur trois piliers, un pilier public et deux piliers privés. Privatisations de biens publics dans les pays en crise pour rembourser la dette publique, souvent perçues par les citoyens de ces pays comme une expropriation de biens collectifs au bénéfice de grands investisseurs privés. Une peur maintenant qui traverse l’UE que l’approvisionnement en eau puisse être privatisé, qu’un bien commun puisse tomber dans les mains de privés. En quelque sorte la goutte qui fait déborder le vase. Progressivement, la privatisation d’entreprises publiques stratégiques au secteur privé engendre un malaise auprès des citoyens qui avaient financé ce patrimoine par leur impôt depuis des générations.

Cela soulève des questions. L’UE n’est-elle plus, malgré ses dénis, qu’une machine à libéraliser le secteur public, voire les biens communs, et à les remettre dans les mains de sociétés privées Ou bien, l’UE n’aurait-elle que fait passer dans les pratiques européennes les règles de concurrence et les réglementations décidées au niveau mondial pour ouvrir les marchés ? Ou bien est-ce encore autre chose et faut-il aborder la question d’une manière plus différenciée pour dissiper le malaise ou voir des présomptions être confirmées ?

 

.

Pour débattre de cette question et apporter des réponses, l’IPW et Europaforum.lu ont invité Thomas Abel,  représentant du Verband kommunaler Unternehmen (VKU), Paul Weidig (L / Syvicol) et Lukasz Rozanski (Commission européenne).

 

Revue de Presse

Article dans Woxx 14.- 23.06.2013

 

 

Organisé par l’Institut Pierre Werner en collaboration avec Europaforum.lu

 

deutsch - contact - mentions légales