Kamel Daoud

Kamel Daoud

 

Kamel Daoud, né en 1970 en Algérie, est un journaliste, écrivain, chroniqueur au Point, Le Monde des Religions et au Quotidien d’Oran. C’est le troisième quotidien national francophone d’Algérie, où il a longtemps été rédacteur en chef et où il tient depuis douze ans la chronique quotidienne la plus lue d’Algérie. Ses articles sont régulièrement repris par la presse française (Libération, Le Monde, Courrier international…).  Il est réputé pour son franc-parler dans ses nombreux articles et chroniques.

Son premier roman, « Meursault, contre-enquête », (Actes Sud, 2014) traduit dans une trentaine de langues, a rencontré un immense succès dans le monde entier, il a été sélectionné pour le prix Goncourt et le Renaudot, obtient le prix François Mauriac et se voit décerner le prix Goncourt du premier roman en 2015. Il s’agit d’une réponse à « L‘Etranger » d’Albert Camus: le narrateur est en effet le frère de « l’Arabe » tué par Meursault. En 2016, Daoud obtient le prix Jean-Luc Lagardère du journaliste de l’année. Il a également reçu le prix Méditerranée Français en 2018 pour son deuxième roman « Zabor ou les psaumes » (Actes Sud) et le prix de la Revue des deux Mondes en 2019 pour « Le peintre dévorant la femme » (Actes Sud).

Ses réflexions portent sur les principes de liberté, d’altérité, de croyance, quête de la vérité, mais aussi sur les manières d’appréhender le langage de manière générale.

deutsch - contact - mentions légales