22.05.2014

Aharon Appelfeld

Appelfeld

Aharon Appelfeld est un écrivain israélien. Il naît en 1931 près de Tchernivtsi, une ville alors roumaine qui appartient aujourd’hui à l’Ukraine. A l’époque, cette ville, où vivaient de nombreux citoyens juifs, était un centre d’échanges multiculturels importants en Europe de l’Est.La mère d’Appelfeld fut assassinée lors d’un pogrom en 1940. En vertu de l’alliance que le régime roumain d’Ion Antonescu avait passée avec l’Allemagne hitlérienne, la population juive de Tchernivtsi fut déportée vers des camps en Transnistrie. Aharon Appelfeld et son père se trouvaient parmi ces déportés, mais le futur écrivain parvint à s’enfuir. Obligé de cacher son identité juive, il se fit passer pour un ouvrier ukrainien jusqu’à la fin de la guerre. En 1946, il émigra en Palestine où il apprit l’hébreu puis décida plus tard d’écrire dans cette langue.

Dans ses livres, en partie inspirés de son autobiographie, il traite du destin des survivants de l’Holocauste. Il a écrit en tout plus de 40 ouvrages, principalement des recueils de nouvelles et des romans. Il devient internationalement connu après la publication du roman « Badenheim » (Hakibbutz Hameuchad, 1979). Son œuvre a été plusieurs fois primée en Israël ainsi qu’à travers le monde. En 2004, il a reçu en France le prix Médicis étranger pour son autobiographie « Histoire d’une vie » (Keter, 1999). Il a également reçu le prix Nelly-Sachs en Allemagne en 2005.

deutsch - contact - mentions légales