30.09.2021 à 20h00
Abbaye de Neumünster, 28, rue Münster, Luxembourg-Grund

Allemagne – France: moteur d’intégration européenne ou appréhension d’une trop forte hégémonie?

Allemagne – France: moteur d’intégration européenne ou appréhension d’une trop forte hégémonie?

Allemagne – France: moteur d’intégration européenne ou appréhension d’une trop forte hégémonie?

Discussion avec

Daniel Cohn-Bendit, Charles Goerens, Anna-Lena Högenauer,

Claus Leggewie et Edouard Simon

Présentation: Christophe Langenbrink

 

Jeudi, 30 septembre 2021
20h00
Abbaye de Neumünster

En allemand et français avec traduction simultanée

Entrée libre

Prière de réserver par mail : billetterie@neimenster.lu

ou par téléphone : +352  26 20 52 444

Événement « COVID-Check » (des tests gratuits peuvent également être faits sur place)

 

Malgré les efforts déployés pour résoudre la pandémie au niveau européen, la lutte contre le virus réveille de vieux réflexes : l’isolationnisme national. La rechute dans l’unilatéralisme national ne renforce pas la confiance en soi des Européens. Au contraire, la crise du Covid 19 met en évidence les faiblesses de la construction européenne. L’Union européenne est dans une profonde crise de sens.

Avec le départ d’Angela Merkel, une femme politique influente quittera la scène européenne. Que deviendra l’équipe franco-allemande après les élections fédérales ?

Il est difficile d’imaginer que les élections allemandes n’influeront pas sur les relations entre les deux pays.

Pour l’ancien député européen Daniel Cohn-Bendit et le politologue Claus Leggewie, de nouveaux concepts sont nécessaires, comme une fédération franco-allemande.

Que pensent les politiciens européens et les politologues de France, d’Allemagne et du Luxembourg de cette proposition ? À quoi ressemblent exactement les impulsions nécessaires et urgentes ? Ces questions seront discutées par l’homme politique vert Daniel Cohn-Bendit, le député européen luxembourgeois Charles Goerens, la politologue Anna-Lena Högenauer de l’Université du Luxembourg, Claus Leggewie, chair « Ludwig Börne » de l’Université de Gießen et Edouard Simon de l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS).

La soirée sera animée par Christophe Langenbrink.

 

Organisé par l’Institut Pierre Werner en coopération avec le Bureau du Parlement européen au Luxembourg

Soutien : neimënster

deutsch - contact - mentions légales