10.03.2017 à 19h30
Rotondes, Place des Rotondes, Luxembourg

Petits crimes dans la Grande Région – Dîner littéraire

Petits crimes dans la Grande Région – Dîner littéraire

Petits crimes dans la Grande Région

Soirée littéraire et gastronomique

Avec Serge Basso, Enrico Lunghi, Sophie Loubière et Arno Strobel

Vendredi, 10.03.2017
19h30
Rotondes

 En allemand et en français

Entrée: 25 € (Lecture, Dîner* et Musique)

Jusqu’au 7.3.17

Des billets d’entrée (sans dîner) sont encore disponibles à la caisse pour 5€ respectivement 10€.

Suite au succès rencontré par l’événement, le dîner littéraire est de retour pour une quatrième édition. Cette soirée, consacrée à la Grande Région, réunit littérature, gastronomie et musique lors d’un événement pour tous les sens. Quatre auteurs de trois pays liront des extraits de leurs nouveaux romans policiers. Entre les lectures, un dîner sera servi, en accord avec le thème de la soirée : la Grande Région. Les assiettes seront garnies de spécialités internationales avec des ingrédients locaux, et vice versa. A la manière d’un salon littéraire, la soirée se clôturera par un échange entre les auteurs et le public autour d’un verre de vin, sur fond musical. La soirée sera animée par Nathalie Bender, journaliste pour Radio 100,7.

Le programme de la soirée :

Lecture de Serge Basso et Enrico Lunghi

Amuses bouche :

Truite fumée sauce raifort sur lit de bambou

Gaspacho de melon

Falafels à la provençale

Lecture de Sophie Loubière

Entrée :

Salade de pomme de terre à la vinaigrette,

aux betteraves rouges crues et au Coleslaw

Lecture d’Arno Strobel

Plat :

Goulash de bœuf sauce forestière / spätzle / chou frisé

ou

Seitan sauce forestière / spätzle / chou frisé

Discussion avec Nathalie Bender

Dessert :

Tarte tatin

Les auteurs :

Serge Basso de March (L). Né en 1960 à Verdun, il s’est d’abord fortement investi dans le domaine social. Animateur puis directeur de centres sociaux dans des quartiers difficiles, il a peu à peu compris l’importance de l’éducation à la culture. Il en fit un de ses objectifs de vie. Il est aujourd’hui directeur de la Kulturfabrik d’Esch-sur-Alzette, centre culturel alternatif au Luxembourg, mais est aussi poète et dramaturge. Il a publié trois livres de poésie : « Contremarge » (2006), « L’envers du sable » (2008) et « Diable, poète, funambule et autres objets bizarres » (2010). Il est aussi auteur de deux pièces de Théâtre : « Les dimanches de Farine » et « C’est le printemps il fait beau, les oiseaux chantent, les arbres bourgeonnent et il est tombé du 3ième étage »  (textes publiés aux éditions PHI). Il est traduit en plusieurs langues.

Enrico Lunghi (L). Né en 1962 à Luxembourg, il a d’abord occupé des postes au Musée national d’histoire et d’art et au Forum Casino d’art contemporain, avant de prendre la direction du MUDAM entre 2009 et 2016. Il est l’auteur de nombreux romans et texte consacrés à l’histoire de l’art. Parmi ses œuvres, citons, entre autres, son récit de voyage autobiographique, paru en 2007, « Le crépuscule du rêve américain. Au long de la route 66 », le roman policier « Morts au musée. Histoire d’art et de sang » (2008) et le roman futuriste « 2129. Chasse à l’homme de l’art » (2011).

Basso et Lunghi ont publié, ensemble, deux polars : « Les dessous de la vierge à l’enfant » (2014) et « Y’a des fausses notes dans la cinquième. »

Sophie Loubière (F). Née à Nancy en 1966, c’est une romancière et journaliste française. Elle a publié de nombreux romans traduits dans plusieurs langues. Son polar « L’Enfant aux cailloux » (2011, Editions Fleuve noir) a reçu, en 2012, le Prix Lion Noir à Neuilly Plaisance. Elle a également produit et animé nombre d’émissions radiophoniques notamment pour France Info, France Inter et France Culture. « White Coffee » (2016, Editions Fleuve noir) est son dernier roman en date.

Arno Strobel (D). Né à Sarrelouis en 1962, il fait partie des auteurs de thriller allemands les plus célèbres. Outre son abondante production de roman policiers, il a aussi publié deux thriller pour la jeunesse et de nombreuses nouvelles. Ses livres sont régulièrement dans les listes de Bestseller du Spiegel et sont traduits dans plusieurs langues. Avant de se lancer dans l’écriture, Arno Strobel a longuement travaillé pour une grande banque allemande à Luxembourg. Ses dernières parutions sont « Die Flut » (S. Fischer, 2016), « Anonym » (Wunderlich, 2016) et « Im Kopf des Mörders – Tiefe Narbe »  (S. Fischer, 2017).


La presse sur les auteurs invités à la soirée littéraire et gastronomique:

« Drôle, déjanté, piquant et loin d’être classique, le roman noir que vient de sortir le Longovicien Serge Basso parle d’un meurtre à Noël, et de fêtes gâchées. (…) Un livre drôle, fou, qui parle d’un meurtre lors d’un concert à la Philharmonie, donne quelques clés de compréhension du Luxembourg, et où Ludwig van Beethoven vient perturber le réveillon de Noël. En résumé: un livre plein de problèmes… » Sébastien Bonetti pour Le Républicain Lorrain au sujet du roman « Y’a des fausses notes dans le cinquième »

Une interview d’Enrico Lunghi et de Serge Basso sur 100,7

« Les romans de Sophie Loubière abordent des questions qui affectent profondément le coeur, les relations familiales, l’amour et la trahison, le prix terrible que le passé exige sur le présent et l’avenir. Elle mène le roman policier vers des profondeurs nouvelles et inattendues. » Thomas H. Cook

« Suspense, péripéties, retournements, rien ne manque à ce roman noir mené de main de maître, rythmé par des brèves astrologiques pleines de sel, aux personnages fouillés, à commencer par l’héroïne, échappant à tout cliché comme à toute caricature. Une authentique réussite, qui donne envie de prendre à son tour la Route 66, immortalisée par Bob Dylan et Nat King Cole. » Roger Martin pour L’Humanité à propos du roman « Black Coffee »

« Un road trip aussi sombre que lumineux où se côtoient pêle-mêle folie, perversité, romantisme et sensualité. » Béatrice Arvet pour La Semaine à propos du roman « Black Coffee »

Sophie Loubière sur le plateau de 19/20 Lorraine:

« Peu d’auteurs réussissent à constamment figurer sur les listes de best-sellers. L’un d’entre eux est Arno Strobel. » Bayerischer Rundfunk

« Après avoir terminé le livre, le lecteur aura besoin d’un double Whisky – mais il n’arrivera tout de même pas à trouver le sommeil. » Stern

« ‘Im Kopf des Mörders – Tiefe Narbe’ est un livre passionnant qui se lit d’une traite. Un vrai Strobel. » Ulli Wagner, Saarländischer Rundfunk SR3

« Une belle histoire, écrite de façon extraordinaire – tellement passionnante tout en étant proche de la réalité que c’est parfois dur à supporter. » Ulli Wagner, Saarländischer Rundfunk SR3

 

 

Organisé par l’Institut Pierre Werner

En partenariat avec les Rotondes

Plus d’informations sur le site des Rotondes ou +352 2662 2030

*Les boissons ne sont pas incluses dans le prix d’entrée.

deutsch - contact - mentions légales