29.03.2011 à 20:30

Magic Mirror, place André Malraux, Thionville (France)

Les liens entre frontières et migrations en Afrique de l’Ouest

Organisé par la Ville de Thionville en partenariat avec l'IPW
Dans le cadre du festival Des Frontières et des Hommes
En Français

Les liens entre frontières et migrations en Afrique de l’Ouest

 

Les liens entre frontières et migrations en Afrique de l’Ouest

Conférence

Une rencontre pour comprendre que si l’exacerbation de la dialectique du «même» et de «l’autre» en Afrique occidentale fait partie de l’héritage du passé, les solutions aux problèmes migratoires d’aujourd’hui concernent essentiellement les Africains eux-mêmes. Si les migrations de l’époque coloniale se maintiennent, c’est essentiellement au sein de l’Afrique de l’Ouest soit 10 fois plus que les mouvements vers l’Europe. Pour autant, l’intégration du continent n’avance pas vite alors que des solutions pourraient être trouvées en accordant par exemple aux zones frontalières des statuts politiques et juridiques qui feraient des frontières actuelles des traits d’union entre les peuples.

Il était donc question de l’origine des frontières en Afrique de l’Ouest et de l’importance sur les mouvements migratoires au sein du continent comme des relations avec l’Europe dans cet échange entre deux universitaires burkinabè, le sociologue Mohamoudou Zongo, co-auteur de Les enjeux autour de la diaspora burkinabè. Burkinabè à l’étranger, étrangers au Burkina Faso (l’Harmattan, 2011), et de l’historien Pierre-Claver Hien, co-auteur de Royaumes et chefferies au Burkina Faso précolonial : la question frontalière (2009).

Le débat a été animé par la Luxembourgeoise Laure Huberty, ancienne chargée de programmes à la Délégation de la Commission européenne au Mali, domaines culture (PSIC) et société civile, 2007-2009.

Programme du festival Des Frontières et des Hommes

 

 

deutsch - contact - mentions légales