07.06.2013 à 15h30-18h00
Chambre de Commerce, 7, rue Alcide de Gasperi, 2981 Luxembourg – Kirchberg

Le travail frontalier au Luxembourg

Dans le cadre du salon Études et Carrières Benelux, l'Institut Pierre Werner organise en collaboration avec l'Institut français la conférence Le travail frontalier au Luxembourg: ses pratiques, ses formes, ses perspectives
Le travail frontalier au Luxembourg

 

Le travail frontalier au Luxembourg: ses pratiques, ses formes, ses perspectives

Conférence

Vendredi 7 juin 2013
15h30-18h00

.

.Le marché du travail est en continuelle évolution. L’environnement économique, social, juridique et technologique des entreprises connaît de profondes mutations, perceptibles surtout depuis le début des années 1990. Ces bouleversements affectent en profondeur les formes et les contenus des emplois. Les emplois d’aujourd’hui ne seront pas forcément les emplois de demain. Vers où allons-nous ?

C’est à cette dernière question que les conférenciers ont apporté des éléments de réponse. Ils se sont focalisés sur la situation du marché du travail au Luxembourg qui est non seulement dynamique mais également spécifique en Europe. En effet, les données produites par les offices statistiques, tels Eurostat ou bien le Statec témoignent d’une création d’emplois ces dernières années qui n’a pas fléchi, et ce, malgré le contexte de morosité et d’incertitudes économiques depuis la crise de 2008. Plus encore, le dernier rapport de l’observatoire interrégional du marché de l’emploi indique la bonne résistance des marchés régionaux du travail au sein de la Grande Région, particulièrement pour le Luxembourg, la Rhénanie-Palatinat et la Sarre en Allemagne. Par ailleurs, la spécificité du marché du travail luxembourgeois s’explique surtout par son attractivité sur les régions frontalières. En témoigne l’importance du travail frontalier et plus encore son important développement ces deux dernières décennies.

Le travail frontalier (ses formes, ses caractéristiques, ses perspectives) constitue un excellent analyseur des évolutions en cours des emplois. Il reflète les tendances annonciatrices des emplois de demain. Rappelons que 44% des emplois salariés sont occupés aujourd’hui par des personnes qui ne vivent pas au Luxembourg. Mais qui sont ces travailleurs ? D’où viennent-ils ? Où travaillent-ils ? Comment sont-ils perçus et reconnus ? Quelles sont leurs compétences ? Quels sont les emplois d’avenir ?

Pour répondre à ces questions, les conférenciers se sont appuyés sur les résultats de leurs travaux de recherche universitaire. Ces derniers ont fait l’objet d’une publication récente dans un ouvrage collectif qui porte sur le travail frontalier dans la Grande Région Saar-Lor-Lux.

.

Intervenants

Rachid Belkacem – Université de Lorraine – Développement et ancrage du travail frontalier au Luxembourg / Quelles perspectives pour le travail frontalier et les emplois de demain ?

 plus

 

Christian Wille – Université du Luxembourg – La perception des travailleurs frontaliers

.

Organisé par l’Institut Pierre Werner en collaboration avec l’Institut français du Luxembourg

 

deutsch - contact - mentions légales