12.05.2016

Navid Kermani

Kermani

Navid Kermani , né en 1967 de parents iraniens, a grandi en Rhénanie-Wesphalie. Dès l’âge de quinze ans, il a commencé à écrire pour le journal Westfälische Rundschau. Après son diplôme d’études secondaires, il a étudié l’islamologie, la philosophie et le théâtre à Cologne, au Caire et à Bonn. Sa thèse de doctorat « Gott ist schön. Das ästhetische Erleben des Koran » (Dieu est beau. L’expérience esthétique du Coran) a suscité l’attention dans les pages culturelles allemandes et la presse internationale spécialisée. Après avoir écrit pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, avoir travaillé comme dramaturge pour le théâtre de la Ruhr à Mülheim et celui de Francfort ainsi qu’avoir collaboré au Berliner Wissenschaftskolleg, Kermani décida en 2003 de devenir écrivain indépendant. En 2005, il a soutenu une thèse de professorat en études orientales à l’université de Bonn.

En plus de ses livres et de ses essais, Navid Kermani prend toujours position dans les débats publics et politiques avec ses discours, ses conférences et ses articles de journaux. Il intervient particulièrement pour l’évolution du projet européen. Son œuvre lui a déjà valu de nombreuses récompenses. La plus importante est le Prix de la paix des éditeurs et libraires allemands doté de 25000 euros. Il est attribué depuis 1950 par l’Association des éditeurs et libraires allemands.

Depuis plus de six mois, son livre « Unglaubliches Staunen. Über das Christentum » figure parmi les 10 meilleures ventes des ouvrages spécialisés dans le classement du Spiegel. Dans son livre « Einbruch der Wirklichkeit. Auf dem Flüchtlingstreck durch Europa », paru en début d’année aux éditions C.H. Beck, l’auteur explique pourquoi le monde des crises et des conflits, que nous présumions si loin des portes de l’Europe, est soudain devenu le nôtre.

Images: © Bogenberger / autorenfotos.com

deutsch - contact - mentions légales