10.10.2018 à 12h30
Foire du livre de Francfort

Jeunesse littéraire du Luxembourg : un pays, trois langues – lectures et entretien

Jeunesse littéraire du Luxembourg : un pays, trois langues – lectures et entretien

Jeunesse littéraire du Luxembourg – un pays, trois langues

Lectures et entretien

Mercredi 10 octobre 2018
12h30

Foire du livre de Francfort

Lectures en français, allemand et luxembourgeois

Entretien en allemand

 

Avec le Lëtzebuergesch comme langue nationale, le français comme langue législative et gastronomique, ainsi que l’allemand, le luxembourgeois et le français comme langues administratives et judiciaires, le Grand-Duché de Luxembourg est marqué par une forme particulière de multilinguisme. Ainsi, la littérature nationale n’échappe pas à la règle. Au Luxembourg, les livres s’écrivent (entre autres) dans ces trois langues. La manifestation présentera au public de la Foire du livre de Francfort cette diversité linguistique que l’on retrouve aussi dans la littérature. A cette occasion, l’Institut Pierre Werner a convié trois auteurs de la jeune génération écrivant dans les trois langues du pays.

Anita Gretsch, Elise Schmit et Samuel Hamen présenteront le 10 octobre leurs derniers écrits au stand luxembourgeois. Henning Marmulla animera la discussion. Le Luxembourg dévoilera ainsi sa jeunesse et son plurilinguisme à la Foire du livre de Francfort à travers des lectures et des entretiens. Samuel Hamen lira un extrait de son roman en luxembourgeois « V wéi vreckt, w wéi Vitess », paru en 2018 aux Editions Guy Binsfeld et Anita Gretsch nous donnera un aperçu de son roman en français « L’œil grand fermé », qui a reçu en 2017 le « Prix d’encouragement de la Fondation Servais ». Quant à Elise Schmit, elle présentera en allemand des extraits de son œuvre en prose « Stürze aus unterschiedlichen Fallhöhen » qui sera publiée en automne par Hydre. L’entretien ne portera pas seulement sur les textes lus durant l’évènement, il apportera aussi un éclairage sur la situation linguistique particulière du Luxembourg.

 

 

Anita Gretsch, née en 1984, vit entre l’Italie, la France et le Luxembourg et travaille comme journaliste, lectrice, traductrice et animatrice d’ateliers d’écriture et d’événements littéraires. Elle participe régulièrement à des lectures et performances et ses écrits ont été publiés dans diverses revues.

Elise Schmit , née en 1982 au Luxembourg, a fait des études de littérature et philosophie allemandes à l’Université de Tübingen. Après avoir travaillé comme rédactrice indépendante pour le journal « Luxemburger Wort », elle travaille actuellement au « Lëtzebuerger Land » et occasionnellement pour la rubrique littéraire du « Tageblatt ». Avec Ian De Toffoli et Marc Limpach, elle est à l’origine de la revue culturelle « Cahiers luxembourgeois ». Cette professeure luxembourgeoise est aussi auteure et a obtenu le premier prix du Concours littéraire national en 2010 et 2012.

Samuel Hamen, né en 1988 à Luxembourg-Ville, a fait des études de langue et de littérature allemandes à l’Université de Heidelberg. Actuellement, il y fait son doctorat sur le poète Thomas Kling. Il tient le blog littéraire « ltrtr.de » et travaille en tant que rédacteur indépendant, notamment pour « Zeit Online », « d’Lëtzebuerger Land », « tell-review.de » ainsi que la radio 100,7. Dans ses travaux journalistiques et scientifiques, il met l’accent sur la littérature contemporaine.

 

Organisé par l’Institut Pierre Werner

avec le soutien du Ministère de la Culture luxembourgeois

deutsch - contact - mentions légales