18.10.2017 à 19h00
Abbaye de Neumünster, 28, rue Münster, Luxembourg-Grund

Germaine de Staël : Esprit européen – héritage et actualité

Germaine de Staël : Esprit européen – héritage et actualité

Germaine de Staël

Esprit européen – héritage et actualité

Discussion entre Catriona Seth et Julia von Rosen

Mercredi 18 octobre 2017
19h00
Abbaye de Neumünster

En français et allemand (avec traduction simultanée)

10€ | 5€ | 1,50€ (Kulturpass)

Tickets: www.neimenster.lu / +352 26 20 52-444

A l’occasion du bi-centenaire de la mort de Madame de Staël, l’IPW propose une discussion sur l’actualité de l’oeuvre de cette incontournable figure littéraire et européenne avec Catriona Seth, professeur de littérature, membre de la société des études Staëliennes, éditrice de  » Madame de Staël, Œuvres «  (La Pléiade, Gallimard) et Julia von Rosen, professeur au lycée Othmarschen à Hambourg et dont le sujet de thèse était consacré aux transferts culturels chez Madame de Staël.

Anne-Louise Germaine Necker, baronne de Staël-Holstein, connue sous le nom de Madame de Staël, née et morte à Paris (22 avril 1766 – 14 juillet 1817), est une écrivaine et philosophe française d’origine valdo-genevoise.

Madame de Staël popularise en France, avec la publication de De l’Allemagne (1813-14), les œuvres des auteurs de langue allemande. Elle ouvre ainsi la voie au romantisme français. Égérie, par sa place centrale dans le Groupe de Coppet, d’un cosmopolitisme en avance sur son temps, Germaine de Staël est une femme moderne dans une Europe qu’elle parcourt en tous sens et décrit abondamment.

 

Catriona Seth, née en 1964, est professeur de littérature française du XVIIIè siècle de à l’Université de Lorraine. Elle est spécialiste du siècle des Lumières, en particulier de l’histoire des idées et de la littérature. En 2015, elle est nommée à la Chaire Maréchal Foch (Marshal Foch Professor) à l’Université d’Oxford et Fellow d’All Souls College.

Après des études à l’Université d’Oxford (Magdalen College) et à la Sorbonne, Catriona Seth exerce pendant quelques années dans le privé comme traductrice-interprète, puis comme consultante. En 1995 elle soutient sa thèse et est reçue à l’agrégation de Lettres modernes. Après quelques années dans le secondaire, elle devient maître de conférences à l’Université de Rouen (2000), puis professeur des universités à l’Université de Nancy II (2006). Elle est professeur invité à Indiana University (Bloomington) pour le semestre de printemps 2010 et professeur associé au département d’histoire de l’Université Laval (Québec) à partir de 2011. En 2013-2014, elle est « World leading researcher » à Queen’s University (Belfast). Elle est membre du comité de rédaction de La Nouvelle Quinzaine Littéraire, puis d’En Attendant Nadeau. Depuis 2014, elle est l’un des membres du Conseil Franco-Britannique (section française).

Julia von Rosen est née à Hanovre en 1970. Elle étudie la musique et le violon à la Haute Ecole de Musique et Théâtre d’Hanovre et le français et la philosophie auprès des Universités de Göttigen et Poitiers. Dans le cadre d’une « co-tutelle » franco-allemande, elle consacre sa thèse au sujet : Les transferts culturels comme transformations de discours. L’esthétique kantienne dans l’interprétation de Madame de Staël.

Après son doctorat, Julia von Rosen entre dans l’enseignement. Depuis 2005, elle est professeur au lycée d’Othmarschen, établissement Abibac, et depuis 2011, coordinatrice des langues étrangères et de la section Française Bilingue. Ses travaux se concentrent notamment sur la didactique de la littérature et de la philosophie et sur le développement scolaire.

Organisé par l’Institut Pierre Werner avec le soutien de neimënster.

deutsch - contact - mentions légales