10.09.2017 à 17h00
Abbaye de Neumünster, 28 rue Münster, Luxembourg-Grund

Hans Ulrich Gumbrecht : « Contemplation – as an End of the Humanities »

Hans Ulrich Gumbrecht : « Contemplation – as an End of the Humanities »

Hans Ulrich Gumbrecht

« Contemplation – as an End of the Humanities »

Conférence et table ronde

Dimanche, 10 septembre 2017
17h00
Abbaye de Neumünster

Entrée libre

Conférence en langue anglaise (débat en langue allemande avec traduction simultanée vers l’anglais)

 

Dans sa conférence (en langue anglaise) et le débat public la suivant (en langue allemande avec traduction simultanée vers l’anglais), Hans Ulrich Gumbrecht (Stanford University), l’un des intellectuels les plus importants de nos jours, abordera la question de la situation précaire des sciences humaines et s’interrogera sur la pertinence d’une redéfinition à travers le concept de contemplation pour réfléchir à une nouvelle détermination de leur rôle et fonction. Ludwig Neyses (vice-recteur recherche, recteur f.f. de l’Université du Luxembourg), Christophe Langenbrink (Luxemburger Wort), Michel Margue (Professeur d’histoire médiévale à l’Université du Luxembourg) et Georg Mein (Doyen de la Faculté des Lettres, des Sciences humaines, des Arts et des Sciences de l’Education de l’Université du Luxembourg) participeront, entre autres, à la table ronde. La soirée sera clôturée par une réception.

Cette manifestation sera le prologue d’un colloque de trois jours intitulé The Ends of the Humanities qui se déroulera du 11 au 13 septembre à l’Université du Luxembourg. Dans le cadre de plus de 70 conférences et 4 keynotes de Dirk Baecker (Université de Witten/Herdecke), Jürgen Fohrmann (Université de Bonn), Claudine Moulin (Université de Trèves) et Cary Wolfe (Rice University Houston), les scientifiques délibéreront des usages actuels et des défis à venir des sciences humaines. La problématique de la conférence est de trouver l’équilibre entre le développement des enseignements et recherches traditionnels et la préservation de l’identité caractéristique des sciences humaines. La réflexion se situe dans cette zone de tension entre la conservation de leurs atouts et les possibilités d’amélioration.

Retrouvez le programme complet de la conférence sur www.endsofthehumanities.com.

L’entrée à la conférence du 10 septembre à l’IPW ainsi qu’au colloque du 11 au 13 septembre à l’Université du Luxembourg est libre. Une inscription préalable est cependant demandée. Enregistrez-vous ICI.

Organisé par l’Institut Pierre Werner en coopération avec l’Université du Luxembourg

avec le soutien de neimënster, Luxembourg National Research Fund, Ministère de l’Economie du Luxembourg, Luxembourg School of Religion and Society, FLSHASE (Faculté des Lettres, des Sciences humaines, des Arts et des Sciences de l’Education), et C2DH (Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History).

 

© la photo : C. Olinger

deutsch - contact - mentions légales