13.05.2019 à 19h00
Abbaye de Neumünster, 28, rue Münster, Luxembourg-Grund

Barbara Honigmann: « Georg » – Lecture et entretien

Barbara Honigmann: « Georg » – Lecture et entretien

Barbara Honigmann: Georg

Lecture et entretien avec Hans Thill

Lundi 13 mai 2019
19h00

Abbaye de Neumünster

En langue allemande

Entrée 10 € | 5 € | 1,50 € (Kulturpass)

Tickets ici

+352 26 20 52-444

 

L’œuvre de Barbara Honigmann témoigne de l’histoire judéo-allemande au 20e siècle. Elle fait partie de la « deuxième génération » d’écrivains germanophones juifs dont les ancêtres ont rarement survécu à la Shoah. Ses textes sont ouvertement autobiographiques et gravitent autour de l’histoire de sa famille : le passé de ses parents, leurs origines, leur émigration à l’époque nazie, leur engagement communiste, l’espionnage au profit de l’URSS et le retour en Allemagne d’après-guerre et en RDA. Barbara Honigmann fait preuve d’une habileté et d’une finesse exceptionnelle en créant un parfait équilibre entre chaleur humaine et mélancolie. A travers le destin d’une famille, elle dessine l’histoire d’un pays déchiré au fil du siècle.

Dans cette optique, « L’agent recruteur » (2008) parle du mystérieux passé de sa mère, et « Georg » (Hanser, 2019) évoque la vie de son père, Georg Honigmann. Il s’agit d’un récit intime qui trace les grandes lignes de la vie de cet homme qui, au bout d’une vie mouvementée de Paris au Canada en passant par Londres et la RDA, dut reconnaître :« A la maison : être humain. Dans la rue : juif. »

Veuillez trouver ci-dessous la vidéo d’une conférence avec Barbara Honigmann intitulée « Les livres vivants : Barbara Honigmann, une Juive allemande. »

Barbara Honigmann, née en 1949 à Berlin-Est, a fait des études de théâtre à l’université Humboldt de Berlin. Elle a travaillé ensuite comme dramaturge et metteur en scène au sein de différents théâtres allemands, notamment le Deutsches Theater à Berlin. Depuis 1975, Honigmann se consacre exclusivement à l’écriture. Le premier roman de Barbara Honigmann, « Le Roman d’un enfant », date de 1986. 11 romans suivirent, notamment « Un Amour fait de rien » (1991), « L’agent recruteur » (2008), « Chronique de ma rue » (2015) et « Georg » (2019).

Elle a reçu de nombreux prix littéraires, dont, en 2000, le Prix Heinrich-von-Kleist, le Max-Frisch-Preis en 2011 et plus récemment le Jakob-Wassermann-Literaturpreis 2018.

Hans Thill, né en 1954 à Baden-Baden, vit depuis 1974 à Heidelberg où il a fait des études de langues, de philologie allemande et de droit. Il est poète et traducteur, essentiellement d’auteurs de langue française, ainsi que co-fondateur de la maison d’édition « Das Wunderhorn ». Depuis 2000, il dirige la collection« Poésie der Nachbarn – Dichter übersetzen Dichter » et depuis 2010 il assume les tâches de direction de la maison des artistes « Künstlerhaus Edenkoben ».

Revue de Presse:

Barbara Honigmann et Nikolaus Wostroy invités au Moies-Magazin, Radio 100komma7, 16 mai 2019.

Avec le soutien de neimënster

deutsch - contact - mentions légales