23.11.2012

Armel Job

Job

 

Armel Job est né le 24 juin 1948, à Heyd, en Belgique. Il grandit dans un milieu d’artisans modestes profondément enraciné dans le terroir et imprégné de l’ancienne culture liégeoise. Le futur écrivain poursuit des études universitaires à l’Université d’Etat de Liège. Il devient candidat en philosophie et lettres, licencié en philologie classique et agrégé de l’enseignement secondaire supérieur. La philologie classique est l’étude des civilisations grecque et latine sous l’aspect des langues, de l’histoire et de la culture. Au cours de ses études universitaires, il continue à faire du théâtre. Après ses études, il est engagé comme professeur de latin et de grec au séminaire de Bastogne. Il y enseigne pendant vingt-trois ans et en 1993, il en devient le directeur. Durant ses années de professorat, Armel Job publie à plusieurs reprises des articles spécialisés dans les Revues de l’enseignement catholique belge et poursuit d’incessants travaux de traduction du latin et du grec. C’est aussi à ce moment qu’il commence à publier des récits et des romans. Son premier roman était « La femme manquée », publié en 2000. En 2010, il quitte son poste pour se consacrer à son travail littéraire. « Les Fausses Innocences » (prix du jury Jean Giono 2005), « Les Mystères de sainte Freya » (2007), « Tu ne jugeras point » (2009) et « Les Eaux amères » (2011) ont été publiés aux Editions Robert Laffont.

Armel Job est marié et père de trois filles. Il vit à la campagne en Belgique et passe ses loisirs à faire de la culture biologique, des provisions de bois et du vélo.

 http://www.rtbf.be/video/detail_noms-de-dieux-armel-job?id=1770940

Plus d’informations sur Armel Job sur: http://www.servicedulivre.be/sll/fiches_auteurs/j/job-armel.html

deutsch - contact - mentions légales