28.06.2019 à 20h
Kasemattentheater, 14 Rue du Puits, 2355 Luxembourg

« Scènes de la vie d’un bon à rien » de Joseph von Eichendorff

« Scènes de la vie d’un bon à rien » de Joseph von Eichendorff

« Scènes de la vie d’un bon à rien » de Joseph von Eichendorff

lu par Albrecht Schuch
Version texte de Marc Limpach

Vendredi 28 juin 2019
20h00

Kasemattentheater

En langue allemande

Tickets : ticket@kasemattentheater.lu

 

L’équivalent de Schubert en littérature : aussi simple d’apparence, et non moins déchirant pour finir… Où l’on est convié à suivre, d’une déconvenue à l’autre, parfois d’un fragile bonheur à l’autre, les pérégrinations hasardeuses d’un jeune homme sans qualités (un bon à rien) dont l’unique talent consiste à rêvasser au long des chemins du vaste monde, livré aux bizarres caprices de sa fantaisie… La fantaisie du Voyageur. Aucun texte, c’est sûr, ne donne à la belle formule rêvée par Schubert un plus juste écho. Bien que figurant parmi les plus beaux romans de la littérature allemande du XIXe siècle, « Scènes de la vie d’un bon à rien  » occupent chez nous une place inexplicablement négligée. On prend pourtant autant de plaisir à lire ces pages baignées de discrète nostalgie que d’écouter « Voyage d’hiver ».

Albrecht Schuch, né en 1985 à Iéna, est l’un des acteurs les plus en vogue d’Allemagne. De 2006 à 2010, il a fait ses études à l’Ecole supérieure de musique et de théâtre Felix Mendelssohn Bartholdy de Leipzig. En 2010, il a joué « Harry Klein » dans l’adaption cinématographique « Neue Vahr Süd » de Sven Regeners, pour laquelle il a reçu le prix de comédie allemand en 2010. En 2017, il a reçu le prix Adolf-Grimme pour sa prestation dans « Mitten in Deutschland: NSU ». Récemment, on a pu admirer son talent d’acteur dans la mini-série « Bad Banks » de ZDF, qui se déroule notamment au Luxembourg, ainsi que dans « Gladbeck », « Kruso » et dans « Der Polizist und das Mädchen ». L’année passée, il a été récompensé à deux reprises : Il s’est vu attribuer le « Deutscher Schauspielerpreis » pour sa prestation dans « Gladbeck » ainsi que le « Preis der Deutschen Akademie für Fernsehen » dans « Bad Banks », tous deux dans la catégorie meilleur acteur dans un second role.

Tout récemment, Albrecht Schuch a reçu le prix du Meilleur Acteur de la GOLDENE KAMERA 2019.
Pour plus d’informations cliquez ici.

 

Organisé par le Kasemattentheater avec le soutien de l’Institut Pierre Werner
deutsch - contact - mentions légales